Mes lectures de cet été 2019

Il n’y a pas que le code dans la vie (quoi que…), alors comme chaque été, je vous partage mes lectures de vacances…

Bon, c’est les vacances, mais rien n’interdit de lire des livres en rapport avec sa passion… 🙂 Ce livre n’est pas un livre technique, mais plutôt un ensemble de « trucs et astuces » pour améliorer son travail de développeur.se de manière « pragmatique ». Cela se présente sous la forme d’analogies et de petites histoire très faciles à lire et surtout à retenir. Pour moi, c’est un must !

J’adore Stephen King, et là j’avoue avoir eu du mal à me remettre de cette lecture ! Amateurs.rices d’horreur, passez votre chemin, ce n’est pas le sujet. Par contre, si vous avez dépassé 35 ans, cette « étude sociologique » de la société Américaine est peut-être faite pour vous…

Evitez juste de le lire si vous n’avez pas le moral 🙂

« Une chose encore capable de vous faire rire plus de trente ans après ne peut pas avoir été une perte de temps. Je pense même qu’une telle chose frôle l’immortalité. »

« C’est solide, les cœurs. En règle générale, ils ne se brisent pas. Les cœurs, ça plie sans se rompre. »

« Les cœurs peuvent se briser. Oui. Les cœurs peuvent se briser. Parfois, je me dis qu’il vaudrait mieux que nous mourions, en de tels moments, mais nous ne mourons pas. »

Un livre que nous avons sans doute tous.tes lu durant notre adolescence… mais qu’il fait bon de relire à l’âge adulte 🙂

« « Mon cœur craint de souffrir, dit le jeune homme à l’Alchimiste, une nuit qu’ils regardaient le ciel sans lune.
— Dis-lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Et qu’aucun cœur n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves, […]. »

Une fiction historique qui nous projette au temps de la construction des cathédrales. Difficile d’en décrocher une fois que l’on a commencé 🙂

Là, c’est tout de suite plus léger… Mais c’est techno et cela se passe à Nantes alors… Bon, comme dans tous les livres du genre, il y a quelques « à peu prés » avec la réalité technologique. En oui, faut bien perpétrer le mythe du méchant hacker dans son coin… Mais, j’ai quand même bien aimé l’histoire, avec un suspense qui ne nous laisse pas respirer 1 seconde… Et puis cela m’a permis de me remettre de Coeurs perdus en Atlantide (je suis trop sensible 😦 ).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.