Le Web

binary-1327493_1280

Tout le monde connaît le mot, voir même l’utilise tous les jours : « surfer sur le web », « la toile », mais moins nombreux sont ceux capables de définir réellement ce qu’est le web, et sa parenté avec le réseau Internet.

En effet, le web, World Wide Web, littéralement la « toile (d’araignée) mondiale » n’est qu’une des applications d’internet, parmi le courrier électronique, la messagerie instantanée, usenet, le transfert de données… Le web est né dans les années 1992 – 1994,  et c’est par lui que le grand public a connu Internet.

Le web est un ensemble de liens hypertexte public qui permet, avec un navigateur, de consulter des pages html situées sur des serveurs. En fait, en y réfléchissant, on s’aperçoit vite que nous manipulons tous les jours des termes liée au web sans forcément connaitre leur signification réelle. C’est donc l’occasion d’apporter quelques éclaircissements.

I Les mots de tous les jours

– HTTP, HTTPS : HyperText Transfer Protocol, c’est le protocole de communication utilisé pour transférer les ressources du web (texte, images…) d’un ordinateur à un autre (serveur – client, serveur-serveur…). HTTPS est la variante sécurisée du protocole, utilisée pour le transfert de données sensibles (transactions commerciales par exemple).

– URL : Uniform Ressource Locator, c’est un pointeur sur une ressource. Permet, par l’intermédiaire d’une chaine de caractères « compréhensibles » par l’humain d’indiquer l’emplacement (adresse) d’une ressource web. ex : http://www.baroussewebcreation.fr

– Hyperlien (lien) : c’est un élément situé à l’intérieur d’une page web pointant vers une url. Un lien est à sens unique : il ne peut aller que d’une source (la page consultée) à une destination (la page désirée).

– HTML : HyperText Markup Langage, c’est un langage informatique permettant de décrire du contenu (titres, paragraphes, liens…) afin de créer un document lisible avec un navigateur. Le XHTML et le HTML 5 sont des évolutions du HTML.

– Le serveur web : c’est l’ordinateur qui héberge les ressources web (sites).

– Le client web : c’est l’ordinateur qui, par l’intermédiaire d’un navigateur, accède au serveur web.

– La page web : c’est un document consultable par l’intermédiaire d’un navigateur.

– Un site web (internet) : C’est l’ensemble des ressources (pages web, images, documents…) liés de manière cohérente, publiés sur internet et hébergés sur un ou plusieurs serveurs web.

Navigateur : aussi nommé butineur, c’est le logiciel qui permet de « naviguer » ou « surfer » donc « visiter » le web. En permanente évolution, le navigateur devient de plus en plus la pièce matresse de l’informatique moderne.

II Fonctionnement du web

Lorsque l’on se connecte à internet, le FAI nous attribue une adresse IP (ex : 108.185.120.xxx). Celle ci est unique et permet d’identifier notre ordinateur (le client) sur le web.

De la même manière, tous les serveurs internet sont localisés par une adresse IP, un peu sur le même principes du nom de pays, ville, rue et numéro d’habitation.

Mais les êtres humains retenant plus facilement les noms que les chiffres, uns système de conversion à été mis en place, c’est le système DNS. Ce système fait donc correspondre une url à une adresse ip.

Lorsque par exemple je veux accéder au site web baroussewebcreation, mon ordinateur va d’abord demander à son serveur DNS (ceux de mon FAI, par ex : 80.10.246.2) à quelle adresse IP correspond ce site internet, puis se connecter à l’adresse retournée par le DNS.

En résumé :

Diagramme1

III Le visible et l’invisible

Croire que les moteurs de recherche (bots) indexent la totalité du web est illusoire. Selon les sources, il n’en indexent en réalité que 20 % au maximum. En effet, le web dit profond, le web invisible, qui n’est pas visitable par les robots des moteurs de recherche, constitue en réalité la majorité du web. Ce sont :

– les ressources privées (pages payantes, accessibles par mot de passe et compte, pages sécurisées, pages dynamiques, flash, Facebook, Twitter…)

– Les ressources n’utilisant pas les protocoles standards (http)

– Tous les autres types d’entraves aux robots (code non standard, pages peu pertinentes…)

D’où l’importance d’un bon référencement, donc du SEO.

 

En espérant que le web soit maintenant moins flou, je vous souhaite bon surf…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s