Faire communiquer des ordinateurs… Oui mais comment ?

Comme expliqué précédemment, les systèmes de communication en 1960 étaient de type analogiques, or, un système informatique, pour communiquer de manière fiable, à besoin d’un système de communication numérique.

En 1965, le psychologue Tom MARRIL propose d’utiliser une liaison à 4 fils, full-duplex, pour faire communiquer 2 ordinateurs différents situés à Lincoln et à Santa Monica. Pour ce faire, il mit au point une procédure pour regrouper les caractères dans un message, envoyer celui-ci, vérifier son arrivée par un système d’accusé de réception et le retransmettre le cas échéant. Un protocole de communication était né. Reste juste à trouver un moyen d’envoyer les bons paquets aux bons endroits…

Tous les ordinateurs mis en réseau sont différents, « parlent » un langage différent, donc, il fallait soit inventer une sorte d’espéranto informatique, soit utiliser des « interprètes ». C’est cette seconde solution qui fut proposée par Wes CLARK, en 1967. L’idée était d’utiliser des ordinateurs spécialisés, nommés IMP, qui seuls seraient connectés au réseau et interfacé avec les ordinateurs hôtes. Les routeurs étaient nés.

A titre d’exemple, voici un IMP de 1960 :

IMP

 (source : http://laughingsquid.com)

Et voici, pour comparer, un routeur moderne :

wrt54gl

(source : ???)

Le réseau formé par les IMP fut baptisé sous réseau. Son rôle de base était de transférer des bits de manière précise et fiable d’un lieu à un autre. La durée moyenne de ce transfert, qu’elle que soit la distance à parcourir, devait être inférieure à 1/2 seconde. Enfin, le réseau des IMP devait être capable de fonctionner de manière autonome, et le sous réseau des IMP devait continuer à fonctionner même si l’un ou l’autre des IMP tombait en panne, ce qui signifie que les IMP devaient s’occuper de sélectionner la meilleure route possible, en fonction des itinéraires disponibles et des accusés de réception reçus. Ce fut une petite société du Massachusetts, Bolt Beranek & Newman (BBN), qui obtint le contrat pour la fabrication des IMP, basés sur des ordinateurs type Honeywell 516 (DDP 516).

Honeywell_DDP516_System_1

(source : www.old-computers.com)

Le hardware était prêt, restait à coder le software, dit autrement, les protocoles de routage…

Une réflexion sur “Faire communiquer des ordinateurs… Oui mais comment ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s